Aller à la navigation Aller au contenu

Renforcer la maintenance préventive pour préserver les équipements critiques

Depuis plus de 175 ans, FM Global a fait de la sensibilisation à la prévention des sinistres incendie, principal risque menaçant les entreprises, sa priorité. Au-delà de ce risque majeur, l’assureur mutualiste préconise la mise en place de mesures de prévention visant à réduire les risques liés aux équipements, appelé aussi risques “bris de machines”. Décryptage avec Michel Meunier, spécialiste senior du risque équipements chez FM Global.

« Les points liés aux risques équipements prennent de plus en plus de poids, et à juste titre, dans le calcul de la note globale de la qualité du risque d’un site, appelée RiskMark® », pose en préambule Michel Meunier, spécialiste sénior du risque équipement chez FM Global.

Bien que plus d’un tiers des incendies soient d’origine électrique, l’ingénieur fait remarquer que dans certaines industries, dans la chimie par exemple, la plupart des sinistres constatés provient initialement d’une défaillance mécanique, ou d’une perte d’intégrité physique. Un compresseur de gaz cassé ou fracturé peut alors effectivement relâcher dans l’atmosphère un nuage explosif, voire toxique.
« Il ne faut pas non plus sous-estimer la menace d’un cylindre sécheur de machine à papier, susceptible, en cas de fissure d’exploser sous pression en générant des dégâts considérables et un probable arrêt de la machine pour plusieurs semaines au minimum, poursuit-il. C’est notre travail de mettre en évidence les risques associés à ces équipements. »

D’autant qu’au-delà du risque incendie, une simple panne de ces équipements critiques, par lesquels passe l’ensemble ou une très grande partie du flux de production, entraînera une cessation d’activité durable.
« Pour des équipements lourds comme des laminoirs, des fours rotatifs de plusieurs mètres de diamètre et longs de plusieurs dizaines de mètres, ou encore des très gros transformateurs de puissance, le temps de remplacement peut atteindre un an, voire plus », ajoute Michel Meunier.

Une analyse détaillée des équipements

Afin d’identifier les risques associés aux équipements critiques, les ingénieurs de FM Global effectuent un diagnostic détaillé en :

  • déterminant le degré de criticité de l’équipement en fonction de son importance dans le processus de production ;
  • vérifiant régulièrement, à l’aide de contrôles visuels ou de géométrie (épaisseur des parois, fissures, odeurs, etc.), son intégrité mécanique et physique ;
  • s’intéressant aux conditions opératoires de la machine (respect des capacités et du design, fuite, vibration), à son environnement (humide ou corrosif), à l’historique des pannes (quels incidents par le passé ?), à la formation des opérateurs à cet équipement, ainsi qu’à son degré d’obsolescence.

Ces facteurs de risque alimentent la réflexion de l’ingénieur qui, éventuellement, préconisera en conséquence :

  • de renforcer la maintenance préventive sur les équipements particulièrement exposés ;
  • de multiplier les plans de secours (une alimentation pensée en parallèle permettra par exemple d’assurer la rotation minimale d’un four rotatif pour éviter sa déformation irréversible) ;
  • d’adopter, plus simplement, les bonnes pratiques courantes.

Si certaines entreprises optent sur certains équipements de type turbines pour des contrats de long terme de service et maintenance avec les fournisseurs, d’autres choisissent de faire appel à des prestataires externes de télésurveillance pour sonner l’alerte.
Dans tous les cas, les ingénieurs de FM Global peuvent dans le cadre du service rendu aux clients fournir une liste de prestataires de services, de fournisseurs de pièces détachées ou encore de sociétés de location pour réagir efficacement en cas de panne.

Des spécialisations acquises via la formation et l’expérience

Ce degré avancé de conseil des ingénieurs sur les spécificités des risques associés aux équipements critiques passe par :

  • une formation solide en interne spécialisée dans un ou plusieurs secteurs tels que Chimie, Papeterie, Production d’électricité, Matériaux en fusion, Semi-conducteurs, ou encore Mines d’extractions ;
  • une longue expérience en industrie permettant une très bonne appréhension des risques potentiels et des moyens de dépannage, gage de crédibilité.

« Contrairement aux équipes d’ingénierie incendie, nous n’avons pas une « casquette d’expert », car les responsables technique ou de maintenance des sites maîtrisent en général déjà parfaitement leurs équipements et leurs procédés, précise Michel Meunier. Ils nous créditent néanmoins d’une forte expérience du terrain de par la multiplicité des sites et d’activités visités. Au carrefour de toutes les industries, nous sommes en effet la mémoire des accidents survenus ces dernières années, nous connaissons les défaillances caractéristiques potentielles de chaque équipement et nous servons même, parfois, de trait d’union au sein d’une même entreprise pour transférer les bonnes pratiques d’un site à l’autre. »

FM Global est le spécialiste mondial de la prévention, la gestion et l'assurance des risques industriels. Un seul but: garantir aux entreprises la continuité de leurs activités partout dans le monde.

Découvrir