Aller à la navigation Aller au contenu

5 chiffres-clés sur le pôle de recherche FM Global

Incendies, tempêtes, tremblements de terre, risques électriques… Le pôle de recherche FM Global permet à l’assureur de mieux comprendre, en les simulant, tous les risques industriels et naturels pouvant toucher ses sociétaires. L’objectif ? Concevoir des mesures de prévention et développer des technologies permettant de les protéger au mieux contre les risques de dommages matériels sur leurs sites et d’interruption de leurs activités. Découvrez en chiffres 5 choses à savoir sur ce pôle de recherche unique au monde.

 

2003, l’ouverture du nouveau pôle de recherche

Construit en 2001 dans la campagne de West Glocester en Nouvelle-Angleterre (Etats-Unis) et inauguré en novembre 2003, le nouveau pôle de recherche succède au Centre d’essais FM Global. Ce dernier, construit en 1967, longtemps cité en exemple pour ses recherches scientifiques en matière de prévention des sinistres, a été le premier au monde à être doté d’un collecteur de produits de combustion.

 

100 employés

Ingénieurs, scientifiques et chercheurs œuvrent de concert dans cet environnement à la pointe de la recherche dans le domaine de la prévention des dommages aux biens industriels afin de garantir aux sociétaires de FM Global la meilleure protection possible de leurs installations.

 

648 hectares

Complexe innovant unique au monde, le pôle de recherche FM Global s’étend sur plus de 648 hectares et a nécessité un investissement de 85 millions de dollars au moment de sa construction.

 

4 laboratoires

Afin de garantir à ses sociétaires une protection optimale contre tous les risques majeurs pouvant toucher leurs installations, FM Global dispose d’un laboratoire de technologie incendie, d’un laboratoire d’essais hydrauliques, d’un laboratoire des risques naturels et d’un laboratoire des risques électriques. À l’extérieur des bâtiments se trouve également une enceinte blindée permettant de tester toutes sortes d’ explosions de poussières.

Conçus en fonction des préoccupations des entreprises et des fabricants, ces laboratoires tiennent compte de l’évolution constante de l’industrie.

 

38 millions de dollars

L’extension et la modernisation du pôle de recherche effectuée en 2009 pour 38 millions de dollars comprend trois nouveautés majeures : la construction de nouveaux laboratoires d’étude des catastrophes naturelles telles que les ouragans, les inondations et les séismes ; de nouvelles infrastructures pour réaliser plus d’essais dans le laboratoire de technologie incendie ; un nouveau centre multimédia pour les visiteurs.

Témoignage : « c’est une véritable prise de conscience »

Sophie Maguer, Risk Manager chez Euro Disney Associés S.C.A., revient sur sa visite du pôle de recherche en septembre 2012.

« Derrière les vitres du laboratoire de technologie incendie, nous prenons conscience, de manière très forte et très visuelle, des conséquences réelles d’un feu : rapidité de développement, rayonnement thermique, hauteur de flammes, dégagements de fumée, déclenchement des systèmes de protection sprinkleur, difficultés des pompiers à intervenir et destruction totale dans la zone non protégée, etc. C’est une véritable prise de conscience. Tout au moins, cela renforce notre certitude en l’efficacité d’une politique de prévention et de protection des biens.

Chaque visiteur est plus ou moins sensible aux essais réalisés lors de ces journées, en fonction de ses enjeux propres et inquiétudes au quotidien. Ainsi, j’ai vraiment été touchée par les effets du feu et par ceux du vent, alors que la plupart des essais relatifs aux catastrophes naturelles (tremblements de terre, inondations), aussi impressionnants soient-ils, m’ont moins touchée car ne concernant pas forcément mon quotidien à Marne-la-Vallée. Bien sûr, j’ai complètement conscience qu’une catastrophe naturelle peut frapper violemment presque n’importe où et n’importe quand, comme l’ont montré les sinistres récents, et comme l’illustrent les conférences données sur la gestion des risques.

Enfin, j’ai été réellement impressionnée par le niveau d’expertise technique et scientifique des intervenants, ainsi que par leurs qualités pédagogiques. Lorsqu’on entend « pôle de recherche », on imagine un centre d’essais techniques. Or, c’est réellement de la recherche appliquée qui est effectuée dans ce pôle. De quoi donner encore plus de crédit aux recommandations des ingénieurs FM Global et mieux comprendre les solutions préconisées dans les règles techniques FM Global.

En sortant de la visite et des conférences, il apparaît comme une évidence qu’il faut investir pour protéger ses installations, sous peine de tout perdre, par exemple, à cause d’un simple incendie de casiers de stockage…»

FM Global est le spécialiste mondial de la prévention, la gestion et l'assurance des risques industriels. Un seul but: garantir aux entreprises la continuité de leurs activités partout dans le monde.

Découvrir