Aller à la navigation Aller au contenu

Les programmes internationaux en question

Parmi les conférences des Rencontres de l’AMRAE, la session consacrée aux programmes internationaux d’assurance a été la troisième conférence la plus suivie. Co-animée par trois experts dont Emmanuel Bernuchon, directeur souscription et relation clientèle chez FM Global, elle a permis d’obtenir conseils et informations pour bâtir un programme international d’assurance efficace et réaliste.

emmanuel bernuchon amrae

 

Dans un contexte de mondialisation, les assureurs doivent être à même d’accompagner le développement de leurs clients partout dans le monde, notamment dans les pays émergents. Garanties locales, seuils des polices Umbrella, contraintes juridiques et fiscales spécifiques, non-admis interdit… il est parfois complexe de mettre en place un programme international d’assurance efficace. La conférence organisée dans le cadre des Rencontres de l’AMRAE ne manquait donc pas d’intérêt. L’assistance, nombreuse, a d’abord suivi l’intervention de Stéphane Bollinger, directeur de pôle commercial chez Gras Savoye. Ce spécialiste a évoqué dans le détail les forces et faiblesses des deux principaux types de programme :

  • intégré, avec une police master à la portée mondiale complétée par des polices locales,
  • et régionaux, construits en fonction des zones géographiques avec une police Umbrella en complément.

« La première option garantit résilience, contrôle et sécurité mais implique une exposition au risque fiscal et un éventuel impact sur les économies locales » a t-il expliqué. « La seconde permet de mutualiser et de profiter d’opportunités mais induit un coût lié au déploiement de ressources locales. »

Les clés pour une mise en œuvre réussie

Après cette première présentation, Vladimir Rostan d’Ancezune, avocat associé chez HMN & Partners, a mis en avant les points de vigilance. Il est revenu sur la question clé de l’assureur non-admis et sur les risques associés, ainsi que sur l’impact éventuel des taux de change et sur les différents aménagements contractuels possibles. Enfin, Emmanuel Bernuchon, directeur souscription et relation clientèle chez FM Global, a livré de nombreux conseils pour réussir la mise en œuvre pratique d’un programme international. En préambule, il a souligné que « il n’y a pas de solution universelle, le plus important étant d’adopter une approche pragmatique qui réponde aux besoins de l’entreprise ». Invitant les participants à toujours s’interroger sur l’écart entre la police locale et la police master et à s’adapter aux contraintes locales, il a conclu la session en rappelant les facteurs clés d’un programme réussi : « Anticiper, en vérifiant les conditions du programme master et des polices locales, Planifier, en tenant compte des délais parfois longs de ce type d’opération, Communiquer, de manière régulière et organisée, et Mesurer, en mettant en place des indicateurs de performance précis. »

FM Global est le spécialiste mondial de la prévention, la gestion et l'assurance des risques industriels. Un seul but: garantir aux entreprises la continuité de leurs activités partout dans le monde.

Découvrir