Aller à la navigation Aller au contenu
en savoir plus

Police FM Global Advantage : plus simple et plus de garanties

La mise à jour de la Police FM Global Advantage a pris effet en avril cette année. Tout comme l’option « perte d’exploitation » avait littéralement révolutionné l’offre en 2007, tout comme la cuvée 2010 faisait la part belle à l’option « développement durable », cette refonte 2016 sera pour sa part marquée par les importantes avancées faites en matière de protection contre le cyber-risque et l’avènement d’une nouvelle garantie « maladies transmissibles ». Parmi les autres nouveautés remarquables, la simplification des garanties spécifiques attachées aux « divers biens ».

fm global advantage police

Parce que la globalisation de l’économie déplace les enjeux, parce que les évolutions technologiques apportent leur lot de nouveaux risques et parce que l’environnement dans lequel les entreprises évoluent est en perpétuelle mutation ; FM Global repense en permanence sa police d’assurance dommages pour s’adapter. « Nous avons l’avantage d’être une mutuelle et cette particularité nous permet d’entretenir une discussion permanente avec les entreprises sociétaires qui expriment leurs besoins », acquiesce Sylvie Desjardins. La directrice adjointe et responsable senior du développement pour FM Global, Opérations de Paris, salue l’introduction de nouvelles garanties et tient à souligner l’important travail de fond fourni pour supprimer les sous-limites existantes. Plus de dix sous-limites afférentes à des garanties telles que « interruption accidentelle de service », « créances non recouvrables » ou « transport » ont en effet été supprimées dans la nouvelle version.

Plus de transparence

Plus étendue, la police FM Global dernière génération a gagné en transparence. Il faut savoir que contrairement aux sites expressément nommés dans la police et couverts sans restriction, les biens détenus par l’entreprise qui ne figurent pas dans l’état descriptif faisaient l’objet de nombreuses garanties spécifiques. Avec l’apparition de la nouvelle garantie « divers biens », ces particularités autrefois consignées sous de multiples appellations « divers biens mobiliers », « biens mobiliers hors d’une situation de risques » ou « stockage hors des situations de risques – biens en cours de construction », seront désormais regroupées sous une même enseigne et associées à une seule limite. Cette initiative augmente le transfert de risque et facilite la compréhension du document pour le plus grand confort de l’assuré.

Une couverture complète pour le cyber-risque

Du nouveau également en matière de protection contre le cyber-risque. Alors que les assurés ont le sentiment qu’il n’existe pas de réponse idéale devant l’ampleur du problème, FM Global poursuit sa réflexion et étend aujourd’hui sa garantie aux interruptions de service causées par un fournisseur externe (stockage dans des serveurs informatiques distants, fourniture d’accès à Internet, centres de données hébergées par un tiers, centres téléphoniques…). « Les statistiques sur la cybercriminalité montrent une hausse de la fréquence et de la sévérité des pertes pour les entreprises, le cloud est un sujet qui préoccupe les risk managers et nous ne pouvions pas ignorer cette problématique », constate Sylvie Desjardins. Cette toute nouvelle garantie « service de données externes » s’accompagne d’une autre amélioration notable dans le contrat puisque la police FM Global prend désormais en charge les frais engagés par l’assuré pour protéger ses équipements en cas d’attaque informatique imminente. « La règle s’applique déjà sur de nombreux autres types de risques, nous couvrons par exemple les dépenses nécessaires pour surélever les armoires électriques en cas de menace d’inondation, relève Sylvie Desjardins. Il nous est apparu tout aussi légitime de l’appliquer dans le cas d’une cyber-attaque ». Cette extension porte sur la garantie « systèmes informatiques- dommages immatériels » introduite par FM Global en 2011, en réponse à la multiplication des attaques par spam (courriers indésirables). Depuis l’introduction de cette notion de « déni de service » l’assuré peut prétendre à une compensation en cas de blocage de son système, même sans altération de données.

Une garantie supplémentaire pour les maladies transmissibles

Cette version de la police d’assurance de FM Global prévoit une toute nouvelle garantie relative aux maladies transmissibles. En cas de maladie déclarée, les frais d’assainissement de l’usine ainsi que les pertes d’exploitation et toutes les opérations de communication de crise liées à l’événement sont pris en charge par l’assureur. « Le phénomène des maladies transmissibles ne nous est pas étranger puisque nous assurons déjà un grand nombre d’hôpitaux, principalement aux Etats-Unis  », rappelle Sylvie Desjardins.

FM Global est le spécialiste mondial de la prévention, la gestion et l'assurance des risques industriels. Un seul but: garantir aux entreprises la continuité de leurs activités partout dans le monde.

Découvrir