Aller à la navigation Aller au contenu
en savoir plus

Ingénieur, un métier passionnant… au masculin comme au féminin

S’il reste majoritairement choisi par des hommes, le métier d’ingénieur est de plus en plus prisé par les femmes, notamment chez FM Global où elles sont de plus en plus nombreuses. Mais qu’est ce qui a motivé ces femmes dans leur choix de carrière ? Est-ce un poste permettant d’évoluer dans l’entreprise ? Éléments de réponse avec deux ingénieures, Delphine Michotte, Group Manager Account Engineer Global Service et Operation Vice President, et Sylvie Desjardins, Responsable Développement Commercial Europe du Sud.

Risk Managers : des profils et des parcours tres varies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Delphine Michotte : Étant plutôt douée en maths, je me suis naturellement orientée vers une classe prépa puis vers une école d’ingénieur. Même si j’ai toujours eu le goût de savoir comment les choses fonctionnent, je n’avais pas une idée précise de ce que je souhaitais faire : c’est la variété des métiers proposés qui m’a attirée.
Sylvie Desjardins : C’est un peu la même chose : je me suis laissée guider par mes capacités dans les matières scientifiques. Et je ne regrette pas mon choix car ce cursus permet d’acquérir des connaissances dans divers domaines, de développer un esprit de curiosité et une méthode, une façon de réfléchir très utile dans nombre de secteurs professionnels.

Qu’est ce qui le rend toujours intéressant aujourd’hui ?

D. M. : J’aime découvrir, apprendre… et déteste m’ennuyer ! C’est ce qui m’a conduit à quitter l’univers automobile pour rejoindre FM Global et choisir une carrière orientée terrain. Ingénieure, c’est un métier très riche : on visite des usines, on rencontre des clients… Aujourd’hui, j’ai également un volet management qui le rend toujours plus passionnant.
S. D. : Mon métier actuel, je le vois comme la synthèse de tout ce que j’ai appris précédemment. Par exemple, je suis passée par la souscription et connais donc bien les produits et services proposés par FM Global. C’est appréciable de pouvoir mettre à profit ce que l’on a acquis. Et j’aime aussi l’absence totale de routine, les rencontres avec des profils très différents dans des secteurs d’activité variés, et le fait de me rendre très régulièrement en Espagne, à la découverte d’une autre culture.

Avez-vous le sentiment que FM Global accompagne, voire encourage, les femmes ingénieures ?

D. M. : L’entreprise, fondée sur l’humain, a une réelle volonté de favoriser l’évolution professionnelle des salariés… dont bien sûr les femmes ! A chaque poste ouvert, une femme est invitée à postuler même si finalement, et c’est bien normal, c’est le ou la meilleur(e) candidat(e) qui sera retenu(e). J’ai souvent eu l’occasion d’échanger avec des ingénieures de FM Global qui avaient évolué : cela m’a permis de prendre conscience que cela est possible, qu’il n’y a pas de plafond de verre…
S. D. : Il est certain que notre entreprise a su évoluer ces dernières années, en agissant pour promouvoir la diversité dans son ensemble. Très concrètement, davantage de femmes occupent des postes à responsabilité : si ma mémoire est bonne, nous étions deux dans la branche Développement Commercial Monde en 2011, contre une douzaine aujourd’hui, c’est bien la preuve que les choses avancent.

Quels conseils donneriez-vous aux femmes qui souhaiteraient choisir ce métier ?

D. M. : De ne surtout pas hésiter si elles en ont envie ! Plus globalement, je dirais qu’il est essentiel de multiplier les échanges, d’étoffer son réseau, de découvrir d’autres parcours, d’autres expériences. Grandir, c’est s’enrichir grâce à ce que l’on apprend des autres…
S. D. : Le fait d’être une femme n’est absolument pas un frein pour devenir ingénieure. Je conseillerais à chacune d’entre elles de se lancer : ce métier passionnant ouvre sur une carrière riche et variée, dans le monde du travail en général… et chez FMG en particulier.

 

Bio express

Delphine Michotte :

  • 1998 : obtient son diplôme d’ingénieure Arts et Métiers ;
  • 1998-2003 : responsable de projet en Angleterre, dans le secteur automobile ;
  • 2003-2006 : chef de projet en France dans une société de prestation de services ;
  • 2006 : opère un virage professionnel et rejoint FM Global, en tant qu’ingénieur conseil, à Lyon ;
  • 2012 : après un congé sabbatique d’un an à Madagascar, est nommée responsable de comptes internationaux ;
  • Janvier 2018 : devient Group Manager et pilote une équipe de 15 personnes.

Sylvie Desjardins :

  • 1988 : devient ingénieur génie chimique (ENSIGC Toulouse) ;
  • 1988-1992 : ingénieure projet chez Air Products ;
  • 1992-1995 : professeure de maths/physique dans une école française aux États-Unis ;
  • 1995 : intègre FM Global, en qualité d’ingénieure conseil ;
  • 2000 : devient directrice clientèle senior ;
  • 2011 : est nommée responsable développement commercial.

FM Global est le spécialiste mondial de la prévention, la gestion et l'assurance des risques industriels. Un seul but: garantir aux entreprises la continuité de leurs activités partout dans le monde.

Découvrir